Le titre de cet article a attisé votre curiosité ? Eh bien, c’est normal.  Avez-vous remarqué que certaines personnes n’aiment pas célébrer les fêtes de fin d’années ? D’autres en revanche adorent les préparer et recevoir. Nous avons tous une façon différente de vivre cette période. Ce moment éveille ou réveille parfois beaucoup d’émotions. Qu’elle soit belle ou triste, une énergie spéciale émane de cette plage calendaire à défaut d’être tropicale. Alors, comment ne pas passer à côté de cette magie ? Quelques éléments de réponse ci-après…

Les étoiles dans les yeux

La « magie de Noël » si connue de tous est parfois invisible pour certains. Et pourtant, elle est là devant nous…Juste sous nos yeux, enfin plutôt dans nos yeux. La magie se loge dans ce que ces derniers voient et non pas dans ce qu’ils regardent. Par exemple en regardant un simple fauteuil, on peut y voir le vide d’une personne qui nous manque mais on peut aussi voir une belle broderie ornant son dossier. En regardant la pluie tomber, on peut y voir une triste journée mais on peut aussi voir la nature qui s’abreuve pour nous redonner ses fleurs printanières. La clef c’est voir la beauté. C’est elle qui nous transmet l’émerveillement et la joie. La voir c’est être touché par un petit enchantement qui allume une partie de soi. Un geste tendre, une attention bienveillante, un mot doux…il y a beaucoup dans peu de choses. Cela dit, on doit bien avouer que si la magie vient des yeux, c’est avant tout parce que l’esprit est conditionné pour la remarquer….

La tête dans les étoiles

Comment fait-on pour que nos yeux se posent sur le côté plein du verre ? On fait de la gymnastique. Oui, de la gym de cerveau qui entraîne l’esprit à voir le plus possible la splendeur de ce qui nous entoure. Lorsque vous regardez un paysage, une personne, un objet, demandez-vous ce que vous trouvez beau. Vous verrez, en concentrant votre mental sur la beauté, vos yeux trouveront la magie. A force d’entrainement, le mental « s’éduque » et la beauté du monde s’immisce petit à petit comme un réflexe dans votre façon de voir la vie. Attention tout de même à ne pas nier le négatif et jouer à l’autruche. N’oubliez pas que l’adversité est parfois utile et qu’elle fait partie de la vie. Et finalement, la beauté c’est aussi ça : réussir à surmonter.

Vous pouvez faire cette gymnastique à Noël si besoin mais elle est, en réalité, valable tout le reste du temps. Conscientiser ce qui est beau oriente votre vie vers plus de positivité et vous permet de ressentir davantage de bien-être. La fameuse magie de Noël vient de soi, de l’intérieur et de notre énergie. Elle est en vous, tous les jours. Finalement, on pourrait presque dire que c’est Noël toute l’année non ?…