Quelle relation avez-vous avec la solitude ? Tantôt mentale, tantôt physique, elle peut être durement subit ou totalement choisie. Beaucoup la déteste, en ont peur ou l’évite. Pourtant, le fait d’être seul n’est pas toujours synonyme d’abandon. Elle peut s’avérer très utile et parfois même nécessaire. Voici quelques suggestions pour améliorer votre rapport avec elle. En comprenant pourquoi et comment l’aimer, vous serez surpris des bienfaits qu’elle immiscera dans votre vie…

Pourquoi améliorer cette relation ?

« Se retrouver » seul…tout est dit. La solitude permet de se retrouver. En étant face à soi-même, on a une opportunité de se recentrer sur ses envies. Connectées à elles, vous ne perdrez plus de vue ce qui vous rend heureux. Se retirer des autres vous donnera le temps de penser à vous pour ne pas vous oublier. La solitude est aussi un bon moyen de faire des activités en solo. Ce temps si précieux vous propose une occasion de vous explorer. En essayant une nouveauté ou en vous cultivant, vous enrichissez vos connaissances, ce qui vous ouvrira l’esprit et augmentera votre confiance en vous. Créer un bon moment en votre propre compagnie nourrira solidement votre estime de vous. Si l’ennui vous guette, inspirez vous de votre créativité pour lui échapper. En suivant ce qui vous anime, vous incarnerez plus de joie. Vous rayonnerez davantage et, petit à petit, votre aura attirera des énergies positives et de belles personnes. La solitude n’est pas faite pour vous couper des autres, elle est un moment pour s’unir à soi.

Comment devenir amie ?

Nouer une amitié avec la solitude est à la fois facile et difficile. Cela dépend de la relation que vous avez avec vous-même. Cet état d’isolement joue presque un rôle de miroir. Elle vous invite à faire face à vos doutes, vos peines ou vos peurs. Elle nous force à puiser à l’intérieur pour voir ce qui s’y passe. C’est d’ailleurs exactement pour ça aussi que certains ont du mal à l’apprécier. Cependant, comme une bonne amie, elle est un espace sécurisé pour recevoir vos émotions. Laissez donc aller vos tourbillons dans cet endroit qui vous est consacré. Écrivez, chantez, dansez, pleurer, crier… Laissez exprimer vos besoins. Pour ne plus subir la solitude, utilisez-la. Cela passe également par la notion de plaisir : soin visage, bain, lecture, cuisine, dessin…et ménage pour ceux qui veulent désencombrer leur lieu de vie autant que leur esprit ! Sans la côtoyer de façon excessive, elle est un instant où vous pouvez déposer n’importe quelle occupation qui vous fera du bien. Profitez d’être seul pour vous chouchouter.

La solitude est le reflet d’une histoire d’amour : la vôtre. Votre relation à vous-même définit la nature de votre rapport. Pour l’apprécier, commencer par vous donner de la valeur en prenant soin de vous. La solitude se mettra alors subtilement à votre disposition pour vous aider à vous aimer davantage. N’oubliez jamais que si vous êtes heureuse avec vous-même, vous le serez encore plus avec les autres.